Site de l'académie de Versailles

Accueil > Accompagnement éducatif > Sciences et science-fiction > Comprendre les constellations grace aux maquettes

Comprendre les constellations grace aux maquettes

lundi 23 mai 2016 par Mme BRICE

Pour comprendre les constellations nous avons construit des maquettes pour prouver que les étoiles d’une constellation ne sont pas alignées, comme on en a l’impression à l’œil nu.
Les étoiles d’une constellation sont éloignées l’une de l’autre de plusieurs années lumières. De plus, la constellation n’a cet aspect que depuis le système solaire : si l’on était autour d’une autre étoile que le Soleil, on ne verrait pas Cassiopée ou la Grande ours de la même manière !

Qu’est-ce qu’une constellation ?
Une constellation est un groupe apparent d’étoiles présentant une figure conventionnelle déterminée vue de la Terre. (définition : Le Petit Robert)

A quoi servent les constellations ?
Pourquoi a-t-ton inventé ces figures d’étoiles ?
Les constellations ont été imaginées depuis l’Antiquité pour permettre aux voyageurs de se repérer la nuit lors de leurs expéditions sur terre ou sur mer.
Toutefois, comme la Terre tourne, toutes les constellations ne sont pas visibles en même temps, ni au même moment de l’année, ni selon où l’on se trouve : ainsi on ne peux pas voir la Petite Ours dans l’hémisphère sud car l’étoile polaire, qui en fait partie, n’est visible que depuis l’hémisphère nord.

Les maquettes :
Nous avons utilisé des blocs de polystyrène et du papier transparent.
Nous avons choisi une constellation et nous avons noté la distance de la Terre à chacune des étoiles qui composent la constellation.
Nous avons ensuite trouvé une échelle pour représenter sur nos papiers transparents, les distances en années lumières !
Nous avons représenté une étoiles sur chaque papier transparent à un endroit précis afin de pouvoir reproduire le dessin de la constellation.
Nous avons placé les papiers de l’étoile la plus proche de la Terre à la plus lointaine.

Ce travail sur les constellations a pu être complété par une observation des étoiles depuis la cour du collège avec Lucas Grosset, astrophysicien à l’observatoire de Paris ! Merci à lui !

JPEG


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Louis Paulhan - Sartrouville (Académie de Versailles)
Directeur de publication : Mme Marchal